ECOUTE TON COEUR : L'ACCOMPAGNEMENT AU COEUR DE VOS EMOTIONS

 

 

 

 

NEWSLETTER PRINTEMPS 2018

 

Images9ygic3b5« Même si les lampes s’éteignent, même si l’on me dit : il n’y a plus rien, je resterai pourtant. Il y a toujours à regarder.  »

Rainer Maria RILKE

 

Bonjour à chacun et chacune d’entre vous,

Une de mes enseignantes nous disait : il existe deux grandes maladies dont on ne parle pas et qui pourtant atteignent une grande partie des êtres humains : la victimite aigüe et l’influencite aigüe.

Et j’ai remarqué que souvent les personnes qui se laissent influencer, qui se plient au point de vue des autres, de leur entourage animé de bonnes considérations, aux

croyances familiales, sociales, culturelles, …., se posent ensuite en victimes et chargent ces mêmes “autres”, la société, le destin de la responsabilité de ce qu’elles vivent :

  • Je n’aurais jamais dû t’écouter….
  • C’est de ta faute si j’en suis là
  • Toi et tes bons conseils, voilà où ça me mène
  • De toutes façons, dans ma famille toutes les femmes divorcent, je ne vois pas comment j’aurais pu échapper à la règle…

    Bla bla bla de ce cher mental !

    Chaque fois que nous nous posons en victime, il serait intéressant de nous pencher sur la situation qui a généré cet état : n’y a-t-il pas eu en aval, un moment où nous nous sommes laissés influencer, où nous avons renié notre ressenti profond, où nous avons cédé à l’avis d’une ou de plusieurs personnes?

    Il y a quelques années j’ai personnellement vécu ce genre de situation et j’ai décidé, en tenant compte des conseils unanimes de quelques amies, et validés par mon mental, d’arrêter une formation dans laquelle je voulais m’investir. La réponse de mon corps a été immédiate et douloureuse : le lendemain j’avais un lumbago géant. Je ne pouvais plus avancer ! J’ai mis deux jours à trouver le bon décodage, pourtant tellement évident : j’avais profondément envie de continuer cette formation !!! Quand j’ai reconnu m’être laissée influencer et pris la décision d’écouter mon ressenti, le lumbago a disparu.

    Alors oui :

  • Nous sommes responsables de nos choix
  • Nous sommes dans notre vérité quand nous écoutons la voix de notre cœur, de ce qui nous fait vibrer intérieurement.
  • Quand nous écoutons cette voix, nous développons notre créativité et repoussons toutes les limites. Nous nous remettons en mouvement avec la Vie.
  • En cette saison de printemps, de renouveau de la vie dans la nature, je vous propose des ateliers et des soins, seule ou en partenariat avec d’autres thérapeutes, pour vibrer en harmonie avec les couleurs de la vie et regarder ce que vous avez envie de regarder, même si les lampes sont éteintes.

    Avec le cœur

    Michèle

     

Ajouter un commentaire