ECOUTE TON COEUR : L'ACCOMPAGNEMENT AU COEUR DE VOS EMOTIONS

 

 

 

 

NEWSLETTER HIVER 2013

« Ce n’est qu’après avoir éliminé la peine, la colère ou le ressentiment que le Cœur peut s’ouvrir pour permettre à l’Amour de grandir »    

Claudia RAINVILLE

 

Ne pas garder la glace dans notre cœur, mais la réchauffer pour qu’en fondant    

  s’écoule en nous la source de la Vie

 

Bonjour à chacun et chacune d’entre vous,

 La « trêve de Noël » vous connaissez ?

Chaque année à la même époque, plusieurs millions de personnes sur cette Terre font converger leurs pensées dans le même sens : que la trêve de Noël s’installe, que la paix soit, dans tous les pays,  … pendant au moins 24 heures.

C’est beau, c’est humain, c’est tellement souhaitable .

Nous sommes tous entièrement d’accord pour entrer en résonnance avec cet égrégore planétaire. Nous désirons tellement que la Paix s’installe à l’extérieur , autour de nous, mais combien d’entre nous portent-ils  leur attention sur leurs conflits intérieurs ? Combien d’entre nous peuvent-ils  dire sereinement : « oui , je me sens tout à fait « en paix » à l’intérieur de moi » ?

Ou, pour le dire autrement, combien d’entre nous n’ont pas de colère, de ressentiment, de blessures au fond d’eux ? Là encore on pourrait dire : c’est humain, la vie n’épargne personne . Oui c’est vrai, mais que peut on faire avec cela ? Se laisser dominer par ces sentiments et ces blessures comme une fatalité ou essayer d’en comprendre le sens ?  Là nous avons le choix.

Tous nos conflits intérieurs proviennent d’émotions vécues et non exprimées. Il me semble essentiel de « plonger » au cœur de ces émotions pour en comprendre le sens et donc s’en libérer. Sinon, si le conflit devient trop important, le corps peut décider de nous envoyer un message par l’intermédiaire de la maladie (mal a dit)….. Et là que peut on faire ? Lutter bravement contre la maladie ? Ou alors accepter qu’elle est la représentation extérieure d’un conflit intérieur, mis en évidence par notre corps pour nous alerter ?

Alors en ce temps d’hiver, propice au retour sur soi, je vous propose cette saison d’aller écouter ce qui se passe à l’intérieur de vous, et de mettre des mots sur les sentiments qui vous habitent. Vous font ils du bien ou du mal ?

-          Avez-vous de la rancune contre telle personne ou savez vous pardonner ?

-          Avez-vous de la colère contre une situation ou essayez vous d’en tirer une leçon bénéfique ?

La liste pourrait être bien longue. Le but de mon propos c’est de vous amener à  accepter ce qui vous habite et à vous poser de vraies questions pour vous aider à vous libérer de ce qui n’est pas apaisant pour vous : ok j’ai de la rancune contre x ; qu’est ce qu’elle vient réveiller en moi cette rancune, quel sentiment et quelle émotion l’alimentent ?  ce peut être par exemple : « je me suis senti tellement dévalorisé par ses paroles, je ne lui pardonnerai jamais ».  On est bien d’accord, cette personne n’aurait jamais du vous parler de cette façon mais qu’est ce que ça apporte d’apaisant en vous de ne pas lui pardonner et de toujours ressasser ses paroles ? Et si au lieu de polariser sur « l’autre », j’allais voir en moi ce que vient me dire cette blessure de dévalorisation ? Là je me mets en action vers moi et là je peux amorcer un changement bénéfique dans ma vie

 

Mes plus belles pensées vous accompagnent sur ce chemin….

 

Michèle

 

Ajouter un commentaire