ECOUTE TON COEUR : L'ACCOMPAGNEMENT AU COEUR DE VOS EMOTIONS

 

 

 

 

NEWSLETTER ETE 2020

 

3 ab 1Si tu es prêt à fermer les portes qui ne te conviennent plus, tu es prêt à ce que d’autres portes s’ouvrent à toi.

          Michèle

 

LA NEWSLETTER DE L’ETE

 Un grand bonjour à vous,

Je suis ravie de reprendre contact avec vous après cette parenthèse printanière si particulière cette année. 

Et oui, vous l’avez peut-être remarqué : mon écriture saisonnière s’est aussi confinée. En fait j’ai contacté cette délicieuse sensation de me poser, de vivre au jour le jour, bercée par le rythme lent des journées et le silence dû à l’absence de toute activité humaine.

Donc cette pause je l’ai voulue, comme pour me mettre un peu plus en adéquation avec cette pause imposée dans le rythme de notre vie, comme si le confinement physique m’avait amenée à rechercher une ouverture que j’ai trouvée à l’intérieur de moi-même, au plus profond de mon cœur.

Ce temps tout à coup disponible, je l’ai pris comme un cadeau de la vie. Au fil des jours mes sens se sont affinés, pas de radio, pas de télé (en tout cas pas d’infos sur les chaînes nationales), surtout les images et les sons de la nature, le contact avec la terre. Les exercices d’ancrage et de méditation sont devenus mon quotidien et une paix intérieure s’est installée.

Puis, comme une évidence : « je ne veux plus de ce qui me pèse sur les épaules, de tout ce qui ne fait pas Waouh en moi ».

Et j’ai arrêté certaines activités que je pratiquais davantage par affectivité envers les personnes que j’y rencontrais que par réelle envie ou réel besoin. Sensation étrange de cesser ces activités sans savoir par quoi les remplacer. Oh mon mental a bien essayé de m’en dissuader en me présentant des dizaines de questions pour installer le doute et la peur en moi. Mais j’ai continué à faire confiance à cette intime présence au fond de moi qui me procurait un réel bien-être, une sensation de légèreté et d’alignement.

Depuis lors les signes et les synchronicités de la vie se sont succédés, m’ouvrant chaque fois des portes sur un chemin inconnu de ma personnalité mais bien connu de mon âme qui soupire d’aise dans cette perspective de se diriger enfin vers sa mission de vie.

Je me suis abandonnée à tout ce qui se révélait à moi au fil des jours et j’ai reçu le cadeau de me reconnecter avec ce JE SUIS que je laissais trop souvent de côté.

Je ne sais pas encore où va me conduire ce chemin mais ce que je sais c’est que je le suis avec confiance et détermination. Ce confinement physique m’a fait prendre conscience qu’il existait en moi un plus grand confinement : celui dans lequel j’enfermais mon cœur et mon âme en fonctionnant encore, malgré moi, avec des paramètres extérieurs. J’étais en transition entre deux mondes :

Celui auquel je participais : protocoles de soins bien établis pour rentrer dans un cadre professionnel structuré et reconnu ; planning à établir et carnet de rendez-vous à remplir pour assumer les charges sociales et locatives ; participation active à différents clubs pour promouvoir mon activité, etc, etc…., on va l’appeler le monde du FAIRE.

Et celui que j’enseignais et essayais d’appliquer au mieux dans ma vie, et qui est mon leitmotiv depuis des années : « Ecoute ton cœur ». On va l’appeler le monde de l’ETRE.

Alors oui j’écoutais mon cœur quand il s’agissait de m’ajuster avec les messages de mon corps, j’appliquais au mieux les idéaux du Reiki, les accords toltèques et toutes les règles de bonne conduite et de communication non violente. Tout ça c’était ok pour moi, mais je ressentais ce besoin de me poser, de m’aligner pour aller encore plus profondément en moi … et je manquais de temps … et j’avais du mal à m’en libérer. Je ressentais bien ce paradoxe et en même temps je ne faisais rien pour en sortir.

 

Le point de bascule est arrivé grâce à ce confinement obligé, où tous les paramètres extérieurs sont tombés, laissant l’espace à ce ressenti intérieur pour s’exprimer librement.

Parmi les messages les plus forts que j’ai reçus, il y a eu ce mot « Parle » qui s’est imposé, puissant et bienveillant mais sans compromis. Je continue donc de cheminer et je laisse ce message prendre sa forme tranquillement.

Dans ce monde nouveau qui se dessine, l’altruisme, l’entraide, les échanges de cœur à cœur me paraissent essentiels et j’ai à cœur d’y faire ma part de colibri sans trop savoir encore sous quelle forme.

Voilà le partage que je voulais vous faire.

Et vous, comment avez-vous vécu ce confinement, et comment vivez-vous ce déconfinement ?

Votre vie a-t-elle changé ? Avez-vous réajusté certaines priorités ?

Avez-vous envie de partager vos ressentis, vos questionnements ?

Si vous le désirez, vous pouvez répondre à ce mail (nos échanges resteront privés bien sûr) ou à ce petit sondage : aimeriez-vous participer à des groupes de parole pour échanger nos expériences, nos prises de conscience, nos doutes ? toujours bien sûr dans la convivialité et le respect de chacun.

Je vous laisse réfléchir, répondre ou pas, et je vous souhaite le meilleur pour ce monde qui vient (car ce monde va changer).

Avec le cœur

Michèle

Ajouter un commentaire