ECOUTE TON COEUR : L'ACCOMPAGNEMENT AU COEUR DE VOS EMOTIONS

 

 

 

 

NEWSLETTER ETE 2017

 

     NEWSLETTER ETE 2017

Chimere“Pour comprendre l’esprit et le Coeur de quelqu’un, ne vous demandez pas ce qu’il a accompli, mais ce à quoi il aspire.”

Khalil GIBRAN

 

Bonjour à chacun et chacune d’entre vous,

L’animal que vous voyez en photo est une chimère. Selon la définition du dictionnaire, « la chimère est un animal fabuleux ayant la tête et le poitrail d’un lion, le ventre d’une chèvre et la queue d’un serpent ».                                                                                                                                                                   

J’ai assisté dernièrement à une discussion-rencontre au Mucem, à laquelle participait Boris Cyrulnik. Son propos sur la métaphore de la chimère m’a donné le point de départ du thème de cette newsletter.

  • Savez-vous que la mémoire est un acte de création selon la représentation que l’on se fait du passé ?
  • Savez-vous que l’on va intentionnellement chercher des moments vrais du passé, les agencer pour ensuite en faire une histoire ?
  • Mais savez-vous aussi que chacun va choisir ses moments, les agencer à sa façon et faire sa propre représentation ? 
  •                                                                                                                                                                                                                                                                               Et même si tous les éléments sont vrais, la représentation elle, est chimérique car sélective et incomplète.

Regardez l’animal : tout est vrai dans la chimère (les ailes, la queue,la tête…) mais l’animal est imaginaire !

La saison dernière je vous invitais à prendre du recul par rapport aux évènements et à élargir votre champ de vision. Mais quelquefois on a beau essayer de prendre de la hauteur, on se sent « plombé », cloué au sol. Ce poids qui nous empêche d’avancer, ne serait-ce pas

  •  le poids de notre passé ?
  • le poids des croyances, souvent familiales et inconscientes, faites de représentations auxquelles on obéit ?
  • le poids d’un traumatisme que l’on a enfoui pour oublier la souffrance qui l’accompagnait ?
  •  

En cette saison d’été, je vous invite à ne pas renier, oublier ou ressasser le passé, mais à sortir de l’enfermement de votre seule mémoire pour franchir la frontière invisible qui vous sépare de l’autre et de sa représentation.

Comment ? en faisant la paix avec ce passé et ses acteurs et en se libérant des croyances limitantes et des émotions derrière les représentations chimériques qui y sont associées.

En d’autres termes je pourrais dire que je vous propose de jouer avec vos couleurs tout en acceptant et en accueillant les couleurs des autres et leurs interférences dans votre vie… sans jugement.

Je vous souhaite de laisser entrer le soleil dans les zones d’ombre de votre vie  et de vous permettre la réalisation d’une belle palette de couleurs.

Michèle

 

 

 

Ajouter un commentaire