ECOUTE TON COEUR : L'ACCOMPAGNEMENT AU COEUR DE VOS EMOTIONS

 

 

 

 

NEWSLETTER ETE 2019 Images 7« J’en ai assez de vivre, d’agir, de sentir pour donner tort à celui-ci et raison à celui-là. J’en ai assez de vivre selon l’image que d’autres me donnent de moi. Je décide l’autonomie, je réclame l’indépendance dans l’interdépendance  »

Albert CAMUS

 

Bonjour à chacun et chacune d’entre vous,

Nous voilà dans la saison des vacances, des « grandes » vacances, celle que nous

attendons toute l’année. Elle porte tant de libérations dans son sillage : finis les

plannings surchargés, les contraintes d’horaires, les cohabitations subies ; fini le

stress dû à la surabondance de sollicitations professionnelles, familiales, scolaires,

sportives…. On a juste envie de dire « je me pose », je profite de ce temps libre

pour vivre à mon rythme et goûter avec tous mes sens aux joies de l’été. Et

surtout, me sentir libre de fréquenter des personnes avec qui je me sens bien,

avec qui je ne compose pas, me sentir libre d’être moi-même.

En fait c’est aussi un programme.  Même si au premier abord il paraît plus léger.

On peut bien se faire illusion, clamer haut et fort que personne ne nous dicte

notre conduite, que nous disons toujours ce que nous pensons, etc…. ça c’est

peut-être ce que nous croyons mais en fait depuis notre enfance on nous a

appris à mettre des masques, à composer pour être aimés de nos parents, pour

être appréciés de nos professeurs, pour avoir des amis, et plus tard nous

adoptons le même comportement auprès de notre compagne ou notre

compagnon, auprès de notre employeur…. Et le jour où, las de ressentir un

mal être nous envahir, après avoir essayé tout un panel de thérapeutes, après

avoir absorbé somnifères et anti-dépresseurs, peut-être même avoir connu

l’addiction (alcool, cigarettes, ou pire : drogues), donc ce jour où nous

nous réveillons, où nous décidons de laisser tomber le masque, soudain

personne ne nous reconnaît. Et  nous entendons : “comme tu as changé,

je ne te reconnais plus…”. et là arrive tout un cortège de sentiments : doutes,

culpabilité de rendre les autres malheureux, peurs….

Bref être soi-même, en harmonie totale entre ce que l’on pense, ce que l’on dit

et ce que l’on fait, ce n’est pas un chemin facile et pourtant, pour ma part,

je pense que c’est LE chemin, ce chemin où nous sommes authentiques, où nous

osons nous positionner, où nous osons dire “non, cela ne me convient pas”,

ce chemin où, comme le dit si bien Albert CAMUS “je décide l’autonomie, je

réclame l’indépendance dans l’interdépendance”.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit : nous sommes tous interdépendants les uns des

autres et en même temps nous avons besoin de nous sentir complètement libres d’ETRE

ce que nous sommes…parmi les autres, et sereins de l’être.

Alors comment faire? Certains avanceront tout seuls et quelques uns réussiront. Pour ma part je

considère que le chemin le plus porteur et le plus efficace passe par le savoir que les autres peuvent me transmettre (ateliers, séminaires, formations…) et ensuite “faire ma part” dans l’utilisation que je fais des outils qui m’ont été transmis.

Et si nous commencions cet été à nous entraîner à devenir la meilleure version de nous-même? Je peux être une facilitatrice sur votre chemin, dans la douceur, le respect, l’écoute bienveillante.

Vous trouverez quelques propositions dans cette newsletter.

Je vous souhaite une lumineuse saison estivale.

Michèle

Ajouter un commentaire